Tetsavé 5774 : Joindre le geste à la parole

A la fin de la paracha Michpatim, nous lisons cette déclaration d'engagement de tout le peuple d'Israël recevant la Torah "Nassé vénichmâ" "NOUS FERONS ET NOUS ECOUTERONS".

Tou d'abord la formule peut étonner. Comment s'engager sur un contrat sans lire le contrat ? L'une des réponses a été apportée par Rabbi Yéhouda Halévi (1075 - 1141) dans son livre le Kouzari. Résumons sa réponse : c'est en accomplissant la mitsva qu'on l'a saisie totalement. En d'autres termes, nous pouvons faire à nos enfants tous les discours sur le Chabbat, mais sans l'expérience concrète sur un camp, cela restera des mots (qui s'envolent). C'est par le "FERONS", que nous "ECOUTERONS" et que nous "COMPRENDRONS" avec tout notre être.

Dieu a entendu cette belle déclaration. Dans la paracha TROUMA et celle de cette semaine TETSAVE, Il demande au peuple d'offrir des dons, or, argent, cuivre, tissus précieux. Mais rien n'est imposé, et chacun donnera selon son coeur. En fait, Dieu teste la parole des "béné Israël" en demandant des actes concrets.

Plus tard, nous lirons que le peuple apporta tant et tant qu'il fallut annoncer que le stock débordait.

Une belle leçon pour les EI : faire une promesse, cela veut dire se mettre au travail d'éducation et d'engagement !

Dans un débordement ... de joie

Chabat Chalom

Philippe Haddad

Catégorie: